ILS UTILISENT LEURS CORPS POUR TRAVAILLER

Partager
Intégrer
  • Ajoutée 5 mars 2022
  • Merci de rester respectueux dans les commentaires

Commentaires • 748

  • Laura
    Laura Il y a 2 mois +573

    MESSAGE AUX JEUNES : travailler dans le sexe peut être très dangereux, aussi bien au niveau psychologique, au niveau de la santé (risques plus elevés de maladies sexuellement transmissibles), au niveau physique (violence de la part des clients). Faites attention à vous s'il vous plaît, travailler dans le sexe ne doit pas être pris à la légère.

    • La Muse
      La Muse Il y a 2 mois

      @Astree Orh c’est + difficile que d’aller en usine ?

    • Loetitia
      Loetitia Il y a 2 mois +2

      Pour être prostituées il faut absolument être bien mentalement mais jamais nous ne ferons la publicité de la prostitution !

    • Astree
      Astree Il y a 2 mois +12

      ​@France Collin "c'est facile de gagner 10.000e par mois minimum" Alors, NON, 1000 fois non, ce n'est pas DU TOUT facile de gagner correctement sa vie sur des structures comme Mym ou OF. Rien que de gagner 300/400€/mois, c'est un travail très long et difficile. La concurrence est ENORME et ça demande des connaissances et du temps de communication, de marketing, de photos, de vidéos, etc, etc que beaucoup n'ont pas. Bref, comme tout, c'est un métier et on ne gagne certainement pas 10 000/mois facilement. Ce n'est pas parce qu'on a tous un corps, que vivre d'un business qui implique le corps est à la portée de tous ! Looooooin de là.

    • France Collin
      France Collin Il y a 2 mois +4

      C'est ça on en parlait avec ma soeur de 19ans et on voit la facilité de crée un compte myme ou only fan au États-Unis, c'est facile de gagner 10.000e par mois minimum sauf qu'on ne parle pas des dangers qu'il y a derrière en ce moment on pense faire rêver les gosses pour gagner de l'argent 'sans difficulté'

  • Vanessa Guillon
    Vanessa Guillon Il y a 2 mois +55

    J’attends de voir leurs témoignages dans 20 ans. On verra si e métier est si épanouissant.
    Il serait bien d’interviewer des personnes qui font ce métier depuis plusieurs decennies pour avoir un vrai avis sur la question!

  • Nanass Du 80
    Nanass Du 80 Il y a 2 mois +356

    Interview surprenante mais pas choquante à mes yeux. Si ces personnes sont heureux comme ça, alors je leur souhaite de continuer comme ça. Personnellement, ce n’est pas une profession que je pourrais exercer mais je n’émettrai pas de jugement négatif, c’est leur vie, leur corps, leur choix.

    • • Alicia
      • Alicia Il y a 2 mois

      @Laura Gremaud bibibibibibibi

    • • Alicia
      • Alicia Il y a 2 mois

      @Sea Light bibii

    • • Alicia
      • Alicia Il y a 2 mois

      @Laura Gremaud biibibiibibi

    • • Alicia
      • Alicia Il y a 2 mois

      @Laura Gremaud biibibibibibibibibibiibkk

  • Marie
    Marie Il y a 2 mois +199

    La demoiselle j'ai l'impression qu'elle veut beurre et l'argent du beurre. Il y a certes cette histoire d'impôts: elle ne déclare pas ses revenus mais en même temps en temps de crise elle aimerait des aides de l'Etat. Et à côté, si son activité ne marche pas au lieu de trouver un autre boulot direct ça parle de suicide parce que la pression d'un patron, etc. Mais là réalité c'est ça madame: beaucoup de personnes ne sont pas passionnées par leur boulot et pourtant elles y vont même temporairement pour ne pas avoir à crever la dalle comme vous dîtes. Ca sonne comme un discours d'une personne venant d'un milieu privilégié.
    Une itw intéressante mais pour autant je n'adhère pas à certains points qui ne sont pas liés au travail du sexe en lui-même.

    • Aleksandra Đukić
      Aleksandra Đukić Il y a mois +1

      Carrément d'accord avec vous, en plus elle se ment souvent à elle-même !
      Elle dit je suis payé pour prendre du plaisir ! Puis un instant après elle parle d'un mec répugnant qui arrive, en vérité c'est plus ça la vérité c'est pas des mannequins ses clients ! Elle idéalisé de trop ce qu'elle fait, ça sonne faux

    • Le château ambulant
      Le château ambulant Il y a 2 mois

      Après je suis d'accord mais quand elle parle de suicide elle parle du cas de son amie qui est trans, et je crois que c'est très dur pour les trans de trouver un travail mais bon, je peux me tromper. (d'ailleurs Jérémie lui a posé la bonne question après je trouve)

    • Le château ambulant
      Le château ambulant Il y a 2 mois +3

      Complètement d'accord. J'ai pensé la même chose, j'appelle ce phénomène le "syndrome de l'enfant gâté", on va pas se mentir c'est une chose très très présente en France, et chez certaines personnes privilégiées on n'en parle même pas mais pas que, chez beaucoup de compatriotes on voit un besoin de tout avoir, que l'on comble leur besoin au moindre caprice. Ça m'énerve tellement ! Et là c'est très visible chez ces jeunes qui se disent militants, j'appellerai plutôt ça capricieux, encore une fois. Toutes les personnes que je connais qui sont auto entrepreneurs ou qui vivent un métier passion ou un métier compliqué à exercer dans certains contextes font l'effort de trouver un job alimentaire en attendant que 'a situation se débloque.

    • Sloopy Clooka
      Sloopy Clooka Il y a 2 mois

      Ba c'est la vie certains veulent reconnaître la prostitution pour encadrer les pratiques

    • florence carval
      florence carval Il y a 2 mois

      @Kate M Hé puis et alors, c'est elle que ça regarde, vs voulez quoi la dénoncer !

  • Léna Grcl
    Léna Grcl Il y a 2 mois +95

    Interview très intéressante, merci au temoigneurs.
    Mais n’est ce pas dangereux de divulguer ceci aux plus jeunes? Sachant qu’il y’a de plus en plus de prostitution chez les mineurs, nous nous devons de rester vigilants.

    • Alishoou928
      Alishoou928 Il y a 2 mois +2

      Oui c’est intéressant. Je suis d’accord avec vous, surtout avec la « tendance » des SugarDaddy/Baby..

  • L G
    L G Il y a 2 mois +53

    Merci Jerem pour cette vidéo et aux intervenants pour leurs témoignages !
    Je trouve tout de même très moyen pour la personne déclarant recevoir une pension d'invalidité le fait de refuser de déclarer ses revenus et de payer des charges.
    Ces charges sont un moyen de contribuer à notre système social, qui lui permet justement de bénéficier de cette aide de l'état…
    Et en plus, cette même personne se plaint de ne pas avoir reçu d'aide de l'état pendant la covid, alors qu'elle n'est même pas déclarée....
    Les seuls griefs que j'aurai à l'encontre de cette personne n'ont rien a voir avec son activité, mais plutôt avec son attitude qui est de profiter de notre société sans vouloir y contribuer.

    • lolo la cuvette
      lolo la cuvette Il y a 2 mois +2

      C'est surtout qu'elle bénéficie de la CMU si elle n'a pas d'activité déclarée. Elle se plaint pour la reconnaissance en tant que "travailleur" mais finalement ne pas avoir d'impôts et des avantages de primes AAH... Et penser qu'on "l'envie" ? La nana a tellement d'égo qu'elle a la "flemme" de coucher sans être payée et pense qu'on peut avoir envie de "sa" liberté ?

    • Skippykachu
      Skippykachu Il y a 2 mois +4

      Ptdr tellement. Et dire je préfère crever de faim que faire un autre métier car blabla cisgenre hétéro patriarcat. DÉJÀ t’as une aide de l’état certains non rien du tout.
      Je pensais qu’on faisait ce job car ça payait bien et qu’on le faisait car on avait pas d’autres choix mais en fait apparemment c’est un kiff ?? Alors on assume jusqu’au bout

    • L G
      L G Il y a 2 mois +4

      ​@Loetitia Bonjour,
      L'activité est bien reconnue entre autres sous le code naf 96.09.12.
      Le paiement des cotisations ouvre le droit à l'assurance maladie, aux congés maternité/paternité ainsi qu'à la retraite.
      La déclaration de l'activité permet aussi de bénéficier de l'accre lors du début d'activité.
      Pour plus d'infos à ce sujet, le site STRASS vous expliquera tout en détail.

  • Mariam Masselin
    Mariam Masselin Il y a 2 mois +32

    C’était très intéressant je respecte beaucoup ces personne qui assume et sont fière de ce qu’ils font mais attention à ne pas dénigrer ceux qui « travail en 35h » j’ai trouver qu’ils sous estimer beaucoup les autres métiers..❤️

  • Anna Frn
    Anna Frn Il y a 2 mois +126

    Merci aux personnes d’avoir témoignées , vous êtes courageuses !

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +6

      Merci 🙏🏻❤️

  • Juliette Rbn
    Juliette Rbn Il y a 2 mois +75

    Pour une fois, je ne suis pas hyper fan de cette vidéo.
    J’ai (malgré avoir regardé la vidéo en entière), du mal avoir le fait de normaliser ce métier qui est pour moi dangereux.
    Malgré tout, bravo à eux d’avoir donné leur témoignage à visage découvert

    • lolo la cuvette
      lolo la cuvette Il y a 2 mois +2

      Après danger et danger, l'intégrité physique est déjà engagée, finalement dès que tu te sens mal mais que tu dois quand même "faire" ton travail c'est constamment une forme de viol. Sans parler de la démarche, la jeune femme qui estime qu'elle "a plus le temps de le faire sans être payée" mais ?! Elle commence pour se valoriser et elle continue pour entretenir son égo... Elle veut faire accepter sa profession mais bien heureuse de ne pas avoir à déclarer son argent ni de faire les démarches pour faire changer les choses. Forcément qu'elle ne va pas se déclarer ! En plus d'être considérée comme au chômage lui permet d'avoir plus de l'AAH ou d'avoir la CMU. Il faut savoir aussi...

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois +2

      @Itachi C'est sur que c'est bien plus facile de balancer aux autres qu'ils sont de mauvaise foi, plutôt que de chercher à comprendre leur point de vue... Et ce n'est pas parce que nos avis divergent, que l'un ou l'autre a forcément tort (ou est de mauvaise foi), on a juste des vécus et points de vues différents.

    • Itachi
      Itachi Il y a 2 mois +2

      @L.G. mauvaise foi quand tu nous tiens 😇

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois

      @Hanna Beth Quand on voit les statistiques du harcèlement de rue, tout un chacun peut se faire emmerder (terme englobant de la simple remarque à l'agression physique).
      Si on veut être honnête, il faut reconnaître que tous les métiers peuvent être dangereux pour la santé physique et/ou mentale selon des baromètres qui nous sont propres. Ça ne veut pas dire qu'ils le sont obligatoirement mais qu'il y a des possibilités qu'ils le soient selon plusieurs facteurs. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
      Bien sûr, qu'il y a des travails moins dangereux, mais ce n'est pas parce qu'il y a un risque qu'il doit être interdit, tant qu'il est effectué en tout état de conscience (et généralement, il y a des procédures de sécurité à respecter pour éviter ou limiter les incidents).

  • Melissa Rault
    Melissa Rault Il y a 2 mois +27

    Interview très bien menée , très intéressant.
    C’est agréable de voir que l’on peu parler ouvertement de choses qui peuvent paraître « choquante «
    Dommage qu’il n’y est pas eu une troisième personne pour discuter un peu plus de coter « ne pas pouvoir arrêter « ou « ne lis aimer cela mais ne plus avoir le choix « que les plus jeunes puissent voir aussi le côté plus sombre de la prostitution, mais bonnement jerem bravo , beau boulot encore une fois

  • L.D
    L.D Il y a 2 mois +21

    Moi je la trouve extrêmement bien cette interview ! Très intéressante ,je ne vois pas en quoi elle peut être "choquante" . Il s'agit juste d'une réalité qui touche beaucoup de personnes.
    Bravo Jerem pour cette interview , j'ai beaucoup aimé ! ❤️

  • Nuor Hassan
    Nuor Hassan Il y a 2 mois +133

    Que chacun fait ce qu’il veut, je suis pour la liberté de chacun tant qu’on fait de mal à personne. Le truc qui me dérange en revanche c’est de normaliser la prostitution publiquement. Je comprend la démarche de Jerem qui est de donner la parole à ces personnes exerçant ce métier pour mieux comprendre leur point de vue. Je pense juste aux jeunes qui n’ont pas encore toute les armes pour comprendre que d’exercer ce genre de métier peut être très très dangereux pour la santé physique et mentale. Il faudrait pouvoir contrôler l’âge des personnes qui visionnent ce type de témoignages.

    • Amel OTG
      Amel OTG Il y a 2 mois

      @L.G. si tu avais un minimum d'inteigence tu aurais compris où je veux en venir mais bon il vaut moeux faire l'autruche parait-il. Chacun son avis. Pour moi et poir beaucoup d'autres c'est un sous-métier.

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois +1

      @Amel OTG Tu compares sérieusement la délinquance à la prostitution ? 😅 Et qui dit que la prostitution n'est pas utile ? Ce n'est pas parce que TOI tu ne trouves pas que l'est, que c'est forcément inutile. T'as le droit de ne pas approuver et même de ne pas avoir d'empathie, après tout personne ne te le demande, juste avoir un minimum de respect (en les laissant vivre comme elles veulent) pour ces personnes qui ne t'ont rien fait si ce n'est vouloir vivre comme elles l'entendent. (Je ne parle pas de proxénétisme ni d'immigration)

    • Amel OTG
      Amel OTG Il y a 2 mois +1

      @L.G. tous les métiers que tu viens de citer sont utiles à la civilisation. Ce ne sont pas des sous métiers. La délinquence pour les hommes et la prostitution pour les femmes le sont. On trouve des immigrés non déclarés sur les chantiers. Ils ont mon respect contrairement à ceux qui vendent de la drogue et du vandalisme "pour se démerder". Côté femme, des immigrées qui travaillent dans leur communauté dans des arrières boutiques, avec dignité, il y en a pleins. Donc oui on a le choix. Par contre jamais je ne jugerais les immigrées qui le font tout simplement parce que je n'ai jamais été immigrée, surtout que beaucoup d'entre elles appartiennent à des proxénètes. Mais les françaises qui ont les papiers, aucune empathie.

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois +1

      @Amel OTG Sachant que la vocation n'en est pas toujours une, combien font des métiers par pression familiale parce que c'est comme ça de "père en fils" ?

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois +1

      @Amel OTG Et ceux du bâtiment ? Et si on est agent de voirie, de sécurité, menuisier, charpentier, éboueur, logisticien, etc ? Est-ce qu'on l'est par vocation ou par dépit ? Est-ce moins honorable pour autant ?

  • jessica V
    jessica V Il y a 2 mois +15

    Merci Jerem pour ce partage d'interview. C'était très bien tourné et tu as posé des questions assez pertinentes et intéressantes. Merci à ces 2 personnes d'avoir partagé leurs expériences de vie. Elles n'ont pas un métier commun mais si elles sont heureuses comme ça c'est le plus important. Gros respect d'assumer ce qu'elles font car elles n'ont pas à avoir honte💪🏽👏🏽👏🏽 bravo

  • Joanna Godart
    Joanna Godart Il y a 2 mois +1

    Bravo pour ce reportage Jerem !
    En aucun cas cet épisode est vulgaire ou choquant. Je pense que dans notre monde d’aujourd’hui en 2022, nous avons l’habitude d’entendre bien pire comme vocabulaire.
    Ces personnes n’incitent pas les gens à faire comme eux mais ils expriment juste leur fierté pour leur travail quel qu’il soit.
    La bienveillance, l’ouverture d’esprit, la réalité de la vie, la compréhension, savoir écouter sans juger …voilà ce qui me vient à l’esprit en voyant ton reportage !
    Bonne continuation à toi Jerem 👏💪
    💋 de Belgique
    Joanna

  • Mattew Rfd
    Mattew Rfd Il y a 2 mois +1

    Vidéo surprenante mais très intéressante, merci jerem de nous faites découvrir des millieu que on ne penserais pas de nous mêmes
    Et j’ai beaucoup de respect et de reconnaissance pour ces gens qui travail dans ce millieu 😊

  • Nathalie Gauthier
    Nathalie Gauthier Il y a 2 mois

    Interview très bien menée et très intéressante sans trash et pleine de respect pour ce métier, car c'est bel et bien un métier, qui existe depuis la nuit des temps. Merci pour ce joli moment de partage. Bisous ❤

  • virginie djerfi
    virginie djerfi Il y a 2 mois +4

    Merci jerem pour cette interview c'est Toujours bien de savoir ce que les travailleurs du sexe pensent vraiment
    Bonne continuation à eux
    Et plein de bonnes choses pour toi

  • Maxence Gibbesi
    Maxence Gibbesi Il y a 2 mois +3

    Cette interview était franchement géniale très intéressant d'écouter des gens qui assume totalement leur sexualité et leur travail j'admire beaucoup ce cran malgré les remarques et les violences et ben ils vivent plainement leur vie et c'est ça que j'admire en tout cas merci à eux de nous avoir ouvert les portes de ce travail hors du commun et merci à toi Jerem😉👌

  • dominique ginet
    dominique ginet Il y a 2 mois

    Bravo pour ton interview en aucun cas choquante.
    Continu comme ça . Tu aborde des thèmes différents et c'est beaucoup mieux que ceux sur les candidats de télé réalité.
    Merci pour ce que tu fais un énorme bravo à toi.
    Trop hâte de te voir le 30 avril à Lyon
    ❤❤❤❤😘😘

  • Loïs Bzn
    Loïs Bzn Il y a 2 mois +7

    Après tes snaps j’ai envie de réagir parce qu’encore une fois je ne comprend pas les gens qui prennent le temps de critiquer, de juger. Merci pour cette superbe vidéo. Bravo à eux d’avoir témoignés. Il y a aussi, dans ce milieu, des gens qui ont choisi et qui sont heureux de faire se métier !

  • dhtpoca
    dhtpoca Il y a 2 mois

    J'ai autant de respect pour les travailleurs du sexe que pour quelconque autre métier, je leur tire mon chapeau pour leur honnêteté vis à vis de cette difficile profession. Jerem continu tes vidéos, elles sont diverses et variées et c'est ça qui me fait me dire que tu évolue dans le bon sens. Bisous a ses 2 personnes et continuer vos combats et ne vous arrêtez jamais de clamer haut et fort que votre métier vous comble de bonheur

  • Aurélie AB
    Aurélie AB Il y a 2 mois +3

    Merci beaucoup pour cette vidéo Jerem, mais je pense qu’il était important de spécifier pour les plus jeunes que ce n’est pas un travail facile et en même temps dangereux. Je voie beaucoup de vidéo de ce genre qui tourne en ce moment et je trouve quand même dommage d’en faire « la promotion » même si c’est pour parler de sa propre expérience ..

  • Annabelle Richy
    Annabelle Richy Il y a 2 mois +2

    Merci à ces deux personnes d'avoir témoigner et ça donne une autre avis d'une autre personne de ce métier-là je leur souhaite beaucoup de courage et qui prennent soin d'eux et qu'il fasse très attention

  • Anaïs Talks
    Anaïs Talks Il y a 2 mois +4

    Je trouve la vidéo très intéressante. Pour ma part, j'avais beaucoup d'idées-reçues à propos de cette profession. J'espère juste que les jeunes qui tomberont sur cette vidéo auront aussi conscience du danger qu'encourent les "travailleurs du sexe". Peut-être aurait-il fallu ajouter un petit message de prévention en début ou en fin de vidéo ? 🙌🏾

  • Sodeno Shirayuki
    Sodeno Shirayuki Il y a 2 mois +9

    Hey !
    Leur témoignage est intéressant et me fait découvrir ce métier avec un nouvel œil. Et s'il est certain que les travailleurs qui sexe mériteraient d'être mieux protégés, il est également certain que ce métier n'est PAS comme n'importe quel autre, contrairement à ce qu'on essaie de nous rabâcher ces temps-ci.
    Les gens semblent oublier que de base certains travails ne sont pas accessibles à tous ou banals : être cascadeur, ou sportif de haut niveau par exemple, non seulement ça peut-être dangereux mais encore en plus pas accessible à tous le monde. C'est dur de percer et de vivre si on choisit de devenir chanteur, acteur, artiste etc etc...
    Tout cela pour dire, que non prostitué, tout comme d'autres métiers, n'est pas un travail banal. Il y a des risques, des conséquences (par exemple des difficultés à en sortir si on le désire). Donc non, être prostitué ce n'est pas la même chose qu'être boulanger, serveur ou caissier.
    Et d'ailleurs je peux comprendre que certaines personnes n'aient pas envie de sortir avec quelqu'un se prostituant. Si une personne veut se prostituer libre à elle, mais il faut aussi comprendre que certains n'aient pas envie d'avoir un compagnon ou une compagne qui fait ce job. Et dans ce cas là on ne force personne à changer, le couple n'est juste pas viable.
    Le féminisme semble oublier que si nous sommes libres de faire ce qu'on veut, les autres ont le droit de ne pas être d'accord ou d'avoir le même avis (tant qu'ils n'emmerdent personne bien entendu !).
    Pour terminer je dirais juste que passer ce genre de message aux jeunes est discutable. Je rejoins les autres commentaires parlant d'un message de prévention à destination des mineurs.

    • Sodeno Shirayuki
      Sodeno Shirayuki Il y a 2 mois +1

      @Osmose Merci pour ce retour et je partage votre avis !

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      Et l'important, c'est de communique honnêtement sur le sujet je pense, dans la relation.
      Mais la communication au seon du couple, c'est important et centrale de toute façon, je pense

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      Je comprend aussi qu'on n'ai pas envie de sortir avec une personne exerçant les échanges sexuels. Le plus intéressant je trouve, c'est de se demander pourquoi, et de ce que ça veut dire :)
      Les couples entre TDS et bénévoles du sexe existent néanmoins :)

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      Bonjour ! Je suis d'accord avec vous sur le fait que le travail du sexe n'est pas un métier comme un autre. Comme tout travail est différent d'ailleurs :) chacun a ses particularités.
      On peut néanmoins faire des comparaisons, quand elles ont pour but de montrer la différence quand aux droits que l'on accorde à certain.e.s et pas à d'autres. :)

  • joshuana dijoux
    joshuana dijoux Il y a 2 mois

    Incroyable quel révélation quel témoignage j'ai appris beaucoup sur quelques chose que je connaissais pas merci les personnes qui assume et tjrs merci Jéjé❤️

  • Chaïma Aïcha
    Chaïma Aïcha Il y a 2 mois +73

    La victimisation autour des aides de l'Etat alors qu'elle refuse de déclarer ses revenus mais perçoit une pension handicapée payée par les gens qui eux déclarent leurs revenus justement, c'est juste aberrant. Et la réponse sur la question ''pourquoi ne pas trouver un autre travail si tu crèves de faim ?'' la réponse est juste pitoyable, y'a énormément de personnes handicapées qui travaillent d'arrache-pied, elles ne vont pas allez se suicider ou se laisser mourir de faim, elles vont trouver une solution, à les écouter faudrait tout leur servir sur un plateau, bah non tu vas bosser comme tout le monde et avant de réclamer des droits faut déjà accomplir ses devoirs entre autre déclarer ses revenus. Mentalité de ksos.

    • M. Mef
      M. Mef Il y a 2 mois +1

      @Pays des Alternatives si ils fallait donner des aides au TDS c'est les mac qui s'en mettrais plein les poches

    • lolo la cuvette
      lolo la cuvette Il y a 2 mois +3

      Complètement d'accord et bien heureuse d'avoir ce genre de commentaire. Qu'elle fasse son travail et qu'elle l'aime ok, mais d'utiliser le handicap comme justificatif pour rendre plus acceptable son choix de vie ! Quel honte ! Si elle assumait tant que ça pourquoi aborder les choses comme ça ?! Qui plus est, quand on commence par la prostitution parce qu'on a des choses à se prouver, désolée mais il vaut mieux aller voir un psychologue plutôt que de revendiquer comme un choix absolu. Quand elle dit que sa famille est dans le déni mais elle s'entend ? C'est sa famille qui est complètement perdue et impuissante face à une femme fermée au dialogue et elle même dans le déni... Sans parler que le fait que ces gens ne veulent qu'être prostitués, comme l'exemple de cette jeune de 19 ans qui ne se voyait pas faire autre chose ! Comme quoi ça peut rester très malsain comme le fait que exercer "ce métier" reste une nécessité absolue pour la personne. Après organiser son emploi du temps et faire des mails bon...c'est comme la majorité des taffs, toi pas plus qu'une autre. Puis quand elle dit faire ce travaille et être mal mais c'est ok ? Bref. A la limite je préfère le discours du jeune homme qui me semble déjà beaucoup plus sain où je ne peux que écouter. Mais le reste...

    • Skippykachu
      Skippykachu Il y a 2 mois +1

      @Dilly non mais 1500€ la nuit je ris bien fort par contre.

    • Dilly
      Dilly Il y a 2 mois +5

      @Pays des Alternatives Pas du tout, vous n'avez pas écouter ce qu'a dit la dame, elle a la possibilité de déclarer ses revenus légalement ( certainement un statut d'auto entrepreneur, j'ai moi-même ce statut ) donc de pouvoir bénéficier d'une protection sociale ... dans ces cas là AAH et très largement diminué car la personne déclare des revenus. C'est comme dire bravo à un chômeur qui fait du black à coter et se plaint ensuite ...

    • Pays des Alternatives
      Pays des Alternatives Il y a 2 mois +1

      L'État ne met rien en place pour protéger les travailleur·euses du sexe, au contraire il les précarise en permettant pas à ces personnes d'accéder à un statut protecteur de travailleur·euses (sécu, retraites, aides etc.). Du coup, je comprends tout à fait de ne pas vouloir donner de la thune à l'État puisqu'il n'y a rien en contrepartie. Et le fait de toucher l'AAH ça n'a rien à voir en fait. La personne la reçoit parce qu'elle porte un handicap. Ca ne devrait en aucun cas être remis en question, peut importe si la personne déclare ou pas ses activités CAR son handicap ne disparait pas. C'est un devoir de l'État et de nous tous·tes de soutenir financièrement les personnes handicapées du fait que le système soit organisé par et pour les personnes valides.

  • Orianne Vuillerod
    Orianne Vuillerod Il y a 2 mois +6

    Merci pour cette interview vraiment intéressante et pleine d'ouverture d'esprit, j'ai appris beaucoup de choses et j'en ressors "grandie" du moins plus ouverte à des choses sur lesquelles j'avais des a priori voire des jugements ! merci d'ouvrir la parole là-dessus !

  • lea mr
    lea mr Il y a 2 mois +4

    Des commentaires très touchants et instructifs sur un métier encore trop tabous et dénigré par la société. Ces deux personnes ont des concepts très intéressants et ont l’air vraiment adorables. Merci d’être qui vous êtes et de faire ce que vous faites ! Belle interview Jerem 😘😘

  • Joelle Tobaldi
    Joelle Tobaldi Il y a 2 mois

    Interview par toi jerem malgré tes étonnements parfois tu es toujours bienveillant et bravo à ces deux personnes et n'oublions pas qu'ils sont indispensables

  • LD Doriane
    LD Doriane Il y a 2 mois +1

    Interview, intéressante, et qui permet d'en apprendre sur ce metier , et même si remarque des commentaires qui mettent en avant le danger de ce métier, je tenais juste a dire que beaucoup de metiers sont dangereux . Que l'on soit maçon, charpentier, agriculteurs, pêcheur, journaliste... enfin je vais pas faire toute une liste mais il existe des dangers partout seulement l'aspect n'est pas le même et comme ils le dises , si j'ai bien compris il souhaiterais se faire entendre pour travail avec un minimum de sécurité .

  • bedet marion
    bedet marion Il y a 2 mois +20

    Un reportage très humain. Des témoins très cultivés et droit et honnêtes dans leurs propos. Qui font un métiers controversé par choix et en conscience des risques. Très intéressant.

  • Marie Tacher
    Marie Tacher Il y a 2 mois +9

    Hyper intéressant comme d hab Jerem, ces deux personnes ont l air beaucoup plus épanoui et bien dans leurs bottes que la plupart des gens qui m entoure soit disant bien pensant 😜
    Big un à vous deux 💞💞

  • Sila Madison
    Sila Madison Il y a 2 mois

    J'adore ton contenu jeram ...tu nous surprend à chaque fois... 👍👏

  • kavg PA
    kavg PA Il y a 2 mois +1

    Comme toujours, tu es le meilleur. Laisser la parole aux différences de notre société, est un grand pas pour le futur.

  • Aurélie Garcia
    Aurélie Garcia Il y a 2 mois +4

    Bravo pour le courage de témoigner, en particulier pour la personne en situation de handicap.

  • Mya D.
    Mya D. Il y a 2 mois +1

    Merci Jerem j aime beaucoup tes nouveaux choix de carrière.Je n étais pas fan des baignoires mais je suis contente que tu les ai fais car sinon tu n en serais peut-être pas la. C est tres intéressant de donner la parole a toutes ses différentes personnes Merci et j espère voir encore beaucoup ce genre de contenus J aime aussi celles avec les mamans et leur bout de chou.Bonne continuation et hate de voir tes prochains contenus

  • Juliette
    Juliette  Il y a 2 mois +73

    Le fait qu'ils s'assument c'est tant mieux pour eux et je fais partie de ceux qui pensent que chacun fait ce qu'il veut de son cul. En revanche, je trouve que chier sur les gens qui paient des impôts et ceux qui se lèvent ''à 7h du mat tous les matins pour faire 35H toute leur vie'' c'est super super limite et vexant pour ceux qui le font. C'est super paradoxal de chier sur ces gens là et de derrière demander de les respecter etc. Comme les autres commentaires postés, il ne faut pas banaliser cette activité qui peut parfois s'avérer dangereuse (beaucoup de détraqués sexuels) et qui, selon moi, n'est pas vraiment un métier glorificateur (puisqu'elle ne participe pas à l'activité de la France et ne rentre pas dans le circuit éco). D'ailleurs, une pub de prévention est diffusée en ce moment même par le gouvernement pour protéger les jeunes.

    • Juliette
      Juliette  Il y a 2 mois +1

      @L.G. pour moi c’était à jeremstar de le faire, bien qu’il ait trouvé des excuses pour ne pas l’avoir fait. Mais je suis d’accord avec vous pour le reste mais ce n’est pas parce qu’un métier n’est pas interdit qu’il est sain. Ces personnes font ce qu’elles veulent en espérant qu’ils ne leur arrive jamais rien de grave

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois +1

      @Juliette Mais qui néglige le risque ? Ce n'est pas un spot publicitaire ou un documentaire tape à l'oeil qui va régler le problème, c'est un cadre strict et des lois de protection qui le peuvent. Le travail du sexe n'est pas interdit, on pénalise juste les clients, on met volontairement en danger des personnes qui exercent ce travail. Je suis obstinée car vous l'êtes également en pointant du doigt les mauvaises personnes. Ce ne sont pas aux TDS qui témoignent de faire de la prévention, c'est une loi sécuritaire qui devrait le faire (dans un travail physique lambda, on y a droit en partie grâce à la médecine du travail par exemple). On ne pourra jamais empêcher personne de faire des choix, aussi critiques soient-ils selon notre appréciation personnelle. Le tout, c'est de miser sur la sécurité et l'encadrement et pas sur la répression.

    • Juliette
      Juliette  Il y a 2 mois +1

      @L.G. c’est un risque quand même qu’il ne faut pas négliger. mieux vaut prévenir que guérir comme on dit. Ce n’est pas quand il y a des drames qu’il faut sortir la tête de l’eau, ça n’arrive pas qu’aux autres. Regardez les documentaires diffusés par M6 sur la prostitution des mineures et vous modèrerez peut être un peu plus vos propos. En attendant comme je l’ai déjà précisé mais vous êtes obstiné, chacun fait ce qu’il veut de son cul mais il ne faut tout de même pas rendre ce métier ‘’normal’’ aux yeux des jeunes

    • L.G.
      L.G. Il y a 2 mois

      @Juliette C'est de l'interprétation personnelle ça (le ton). Qu'est-ce qui vous dit que je n'ai pas d'enfant ? 😅 Je pense que vous mélangez un peu tout et que vous devriez un peu plus écouter les personnes concernées quelles qu'elles soient (comme on peut lire dans les commentaires) plutôt que rester dans des idées préconçues dictées par des personnes abolitionnistes qui ne font pas de distinguo. Le trafic sexuel est un fléau mais ça n'a rien à voir avec ce sujet, ça en est un autre à part entière.

    • Juliette
      Juliette  Il y a 2 mois +1

      @L.G. le ton sur lequel il l’a dit était très méprisant. Je pense surtout que ce sont des gens qui ont choisi la facilité parce qu’ils sont feignants de base et pas par réelle envie de faire ce ‘’ métier ‘’. Si les propos tenus ne vous choque pas tant mieux mais vous changeriez sûrement d’avis si vous aviez des enfants. Vous avez besoin de prévention pour les métiers que vous avez cités? Non ? Pourquoi? Tout simplement parce qu’il n’y a pas de risque de rentrer dans un réseau de proxénètes, de trafics d’organes etc. Le problème de la prostitution ne réside pas dans le fait de vendre son corps car cela, encore une fois, appartient aux personnes concernés mais il réside dans la dangerosité qu’il peut provoquer dans l’esprit de certains jeunes (beaucoup de filles mineures entre 13 et 17 ans le font pour acheter des vêtements de luxe, ces infos sont dispo dans des documentaires). Voilà pourquoi la prévention se multiplie ces dernières années parce que beaucoup de femmes restent traumatisées par ces expériences qu’elles pensaient pouvoir vivre sans conséquences.

  • Manoa Man
    Manoa Man Il y a 2 mois +19

    Je félicite le fait qu’ils ont témoigné pour ce genre de métier !
    Cependant la femme dit à un moment qu’elle ne gagne pas sa vie et que donc elle a des aides de l’état ? (du à son handicap j’ai compris)
    Mais la blague..elle fait minimum du 250€ par jours non déclaré donc tout restes dans sa poches et elle se permet de dire qu’elle ne gagne pas assez ?
    C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité..il suffit d’une nuit par mois pour gagner 1500€ ce que d’autre gagne en 1 mois. Donc son commentaire qu’elle gagne pas assez elle peut se le garder à mon avis.

    • Esmeraldahahah
      Esmeraldahahah Il y a 5 jours +1

      Elle n'a jamais vraiment connu la galère financière...

    • Manoa Man
      Manoa Man Il y a 2 mois +6

      @christine MARSSI elle gagne en 7 jours ce que la plupart des français gagnent en 1 mois de travail et elle vient dire qu’elle gagne pas assez bien sa vie..ça me dépasse

    • christine MARSSI
      christine MARSSI Il y a 2 mois +3

      Tout à fait c'est scandaleux.

  • Saïda Cugnot
    Saïda Cugnot Il y a 2 mois +6

    J'adore leurs personnalités !!! Et j'ai appris plein de choses dans cette vidéo, merci pour ces entretiens au top 🙌🏻💯

  • Anna Frn
    Anna Frn Il y a 2 mois +6

    Vidéo intéressante. Tant que les gens ne font de mal à personne ils font ce qu’ils veulent. J’en ai marre de cette société de jugements et je ne veux plus juger comme je peux le faire.
    Merci de nous éduquer Jerem

  • Evernight blume
    Evernight blume Il y a 2 mois

    Interview très intéressante, qui permet de comprendre un peu mieux ces personnes qui ont l'air d'être de belles personnes 😉

  • lucie vayssier
    lucie vayssier Il y a 2 mois +19

    Encore un beau reportage qui montre aussi que certains choisissent ce milieu, ce n'est pas toujours par contrainte.
    Bisous mon Jéjé ♥️

  • licorne
    licorne Il y a 2 mois

    Bonsoir Jeremstar surprenante vidéo mais très fier des personnes qui ont pu parler de leur métier il ne faut pas avoir de préjugés je leur donne tout mon respect. bisous ma belle 🤗❤️🏳️‍🌈

  • Emma Srh
    Emma Srh Il y a 2 mois +678

    Je pense que Jeremstar est suivi par un certains nombre de jeune voir de mineur (pas uniquement bien sur) et qu'un petit message de prévention en début de vidéo aurait été le bienvenu. Ça peut être dangereux pour les plus jeune de normaliser la prostitution. Ça aurait aussi été intéressent, surtout dans le concept interview croisée, d'inviter une personne qui a été contrainte de se prostituer car c'est malheureusement le cas pour la majorité.

    • Melrose Debo
      Melrose Debo Il y a 19 jours

      Déjà tu me juge pas je te connais pas ensuite c’est ma vérité t’as la tienne donc je m’en fou là salut

    • Emma Srh
      Emma Srh Il y a 19 jours

      @Melrose Debo vous êtes bien naïf si vous pensez que les ados disent à leurs parents tout ce qu’ils font sur internet

    • Melrose Debo
      Melrose Debo Il y a 19 jours

      Bah y’a les parents pour le faire

    • solene garcin
      solene garcin Il y a mois

      @Emma Srh sauf que c’est pas question d’être derrière ou pas mais durant l’enfance ou l’adolescence un patentas préviens sont enfants de n’importe quel danger, j’ai 14 ans et je trouve sa nul que se sois autant banalisé

    • Sandy Meillier
      Sandy Meillier Il y a 2 mois

      tout es dit dans le titre de la vidéo pas besoin de prévenir

  • Mélissa B
    Mélissa B Il y a 2 mois +3

    Bravo Jérémy pour toutes ses interviews !
    Juste j'avais l'impression d'être sur une autre planète lors de ce reportage.

  • mariam Ly
    mariam Ly Il y a 2 mois +3

    Beau reportage, bienveillant comme toujours ❤️

  • Christine Lefort
    Christine Lefort Il y a 2 mois

    Super interview on a pu avoir deux avie différents et c'est top de voir ce métier différament

  • Chana D
    Chana D Il y a 2 mois +12

    Autant chacun fait ce qu'il veut de sa vie autant le fait de toucher une pension d'invalidité de la part de l'état et de ne pas déclarer ses propres revenus je trouve ça honteux. C'est bien beau de tout mettre sur le dos des mâles blancs cisgenre et du patriarcat mais il s'agirait de doser.

  • Violaine Varenne
    Violaine Varenne Il y a 2 mois

    Très, belle ITW, , d'avoir des témoignages intéressants, bravo jerem,
    Ça permet d'enlever des tabous et des préjugés que l'on peut avoir. Merci pour cette diversité d'ITW

  • Mallica Cover (Mallica cover)

    Très belle interview je ne juge absolument pas ces personnes. Ils assument totalement leur choix et sont heureux dans leur vie c’est l’essentiel.

  • Iris _ Siamois
    Iris _ Siamois Il y a 2 mois

    Je n’ai pas trouvé cette vidéo choquante.
    C’est bien de rester ouvert sur ce genre de sujet.
    D’un côté c’est réjouissant pour eux de savoir qu’ils le vivent très bien 😌.

  • Sandrine Dalleau
    Sandrine Dalleau Il y a 2 mois +1

    Interview très intéressante...leur donné la parole c'est mieux comprendre leur parcours...et on s'aperçoit que eux aussi vive dans la peur, l'angoisse de tomber sur des fous. Je pense que la prostitution evite de nombreux viols. Et effectivement ça devrait être mieux encadré, ça éviterait qu'on ramène de pauvres filles de Roumanie payé aux lance pierre.
    BRAVO JEREM POUR TA NEUTRALITÉ ET TON REPORTAGE !!

  • Melissa Gaumont
    Melissa Gaumont Il y a 2 mois

    J'ai beaucoup aimé cette interview.
    Personne trés intéressante, j'aime les gens différents et surtout qui s'assume. C'est un métier a mes yeux comme les autres .

  • Armelle Gdm
    Armelle Gdm Il y a 2 mois +113

    Ils font ce qu’ils veulent mais il y a des mineurs qui regardent merci de quand même faire de la prévention et ne pas banaliser ce « métier » protégez les jeunes svp. C’est de l’argent facile mais dangereux !

    • christine MARSSI
      christine MARSSI Il y a 2 mois +1

      @Osmose Vous avez beau répondre aux commentaires en écrivant des pavés pour vous justifier , je suis désolée ce type d'' échange sur YT, sans contre poids, sans contradiction est très grave. Que dire aux très jeunes filles qui pour aider leur petit ami en manque d'argent vont se prostituer. Et aborder les relations sans capotes.. ( ARTE)
      Le contrôle parental ne fonctionne pas pour jérem, alors ne venez pas me parler de l'éducation des parents.
      Quant à la dame qui touche l' AAH et ce qui va avec, qui ne veut pas se taper un patron, qui ne déclare pas ses revenus mais ose se plaindre de ne pas avoir eu des aides supplémentaires pendant le confinement ===> no comment.

    • Armelle Gdm
      Armelle Gdm Il y a 2 mois +2

      @Lucie R. pourquoi m’agresser ? On ne se connaît pas donc on repassera pour le tutoiement. Ensuite j’échange juste en partageant mon avis qui est PERSONNEL une fois de plus et là on parle pas des politiciens. Qu’est ce que vous en savais qu’on ne m’entends pas ?

    • Armelle Gdm
      Armelle Gdm Il y a 2 mois

      @Marion Sousa Graça c’est bien ce que je dis

    • Armelle Gdm
      Armelle Gdm Il y a 2 mois

      @Osmose merci pour cet échange même si je ne suis pas d’accord avec tout c’est toujours enrichissant

    • Marion Sousa Graça
      Marion Sousa Graça Il y a 2 mois

      C'est de l'argent rapide, pas "facile". Et c'est pas pour les enfants.

  • Millieetchat
    Millieetchat Il y a 2 mois +2

    J'ai du mal à comprendre qu'il y ait eu tant de retours "négatifs" pour qu'il ait fallu faire une explication en storie. Je ne vois pas de banalisation de la prostitution mais deux témoignages où chacun a bien exposé les risques encourus (physiques, financiers, santé mentale...), rien n'a été présenté comme le monde des Bisounours. Et si des "jeunes" passent par là, c'est qu'ils sont trop jeunes pour avoir cliqué sur cette vidéo qui n'avait rien caché du sujet abordé. Chacun fait bien ce qu'il veut de sa vie/de son corps, ça ne change rien à la vôtre et si certains ont des soucis avec ça, pas de problème mais qu'ils passent juste à autre chose. M6 et compagnie ressortent le sujet de la prostitution très régulièrement, ça n'incite pas pour autant.

  • Jenny Melisa
    Jenny Melisa Il y a 2 mois

    Super reportage et j’aime beaucoup ce type de format… interview croisée.
    Bisou 💋 Jerem

  • Julia Loredana
    Julia Loredana Il y a 2 mois +13

    Ils on l air vraiment épanouie et fière et ça c est le principal. Chacun fait ce qu il veut. Ils sont super ouvert super cool souriant. Pleins de bonnes choses à eux ❤️

    • ysa 71
      ysa 71 Il y a 2 mois

      @Julia Loredana Apparemment vous n'avez pas vu les guillemets quand j'ai écrit "facile" ... Relisez et vous allez capter que je fais le même constat car NON avec tous les risques il n'y a rien de facile ( sans guillemet). 🙏

    • ysa 71
      ysa 71 Il y a 2 mois +1

      Heureux, non je n'y crois pas ! C'est soit un non choix soit une façon de faire de l'argent "facile" mais à long terme les dégâts seront là !!

    • Julia Loredana
      Julia Loredana Il y a 2 mois +1

      @Chaïma Aïcha ils assument ce qu ils font ils en sont fière !

  • taty Miam Miam
    taty Miam Miam Il y a 2 mois +3

    le principal c'est que vous soyez heureux dans votre vie , merci pour votre interview et merci à jéjé pour tes reportages

  • Mggirl
    Mggirl Il y a 2 mois +1

    Bravo à eux d’avoir témoigné à visage découvert !

  • TheNinai1981
    TheNinai1981 Il y a 2 mois +1

    C'est courageux d'assumer à visage découvert ce choix de vie!

  • Barbara Fonteyraud
    Barbara Fonteyraud Il y a 2 mois +2

    Interview étonnante mais pas choquante à mes yeux. Le principal est qu'ils soient heureux (ses) de faire ce métier et sans y être contraints. Bravo à ces 2 personnes d'avoir répondu à tes questions. Merci Jerem de nous faire découvrir des thèmes de tous horizons.

  • Laure
    Laure Il y a 2 mois +1

    MERCI les gens font ce qu’ils veulent et surtout de leur corps tant que ça se fait dans le respect le consentement et la liberté de chacun

  • Aurélie
    Aurélie Il y a 2 mois +34

    "travailleur du sexe" sous entendu que c'est un travail alors que c'est qlq chose de malsain, dangereux (les mst bonjour) et surtout dangereux aussi parce qu'on sait pas sur qui on tombe surtout. Il y a des centaines d'histoires sur des prostituées qui sont tuées par des clients. Je trouve ça dégradant de faire passer la débauche pour un travail sous prétexte qu'il est rémunéré. Certes c'est leur corps, par contre pour une vidéo diffusant un message publique, je trouve que c'est assez limite. Ça prouve surtout que ces gens n'ont pas du tout la maturité

    • Juju
      Juju Il y a 2 mois

      Mais c'est un boulot comme un autre et mieux payé

  • Aurelie Spitaels
    Aurelie Spitaels Il y a 2 mois +25

    Je pense que chacun est libre de faire ce qu'il as envie .
    Handicapé ou pas c est pareil nous sommes des êtres vivant avant tout .
    Prenez soin de vous

  • Ryo
    Ryo Il y a 2 mois

    Très belle interview, merci à elleux. Force aux TDS!

  • Koralye coralie
    Koralye coralie Il y a 2 mois

    J'aime tellement les gens vrais qui s assument entièrement super cette interview j aime bcp merci jerem 😊😘

  • carole BOUBOUNE
    carole BOUBOUNE Il y a 2 mois +18

    J'ai bien aimé cet interview , car ces deux travailleurs du sexe ont un discours assez construit et lucide.
    Seul petit bémol, c'est lorsque la fille dit qu'elle n'utilise pas le préservatif dans certains cas.
    Même si elle précise qu'elle est sous PREP, donc je rappelle est une prévention médicamenteuse que l'on utilise avant chaque rapport à risque.
    Ainsi, cela permet de ne pas être condamné par le virus du SIDA, mais pas des autres infections ou maladies sexuellement transmissibles.
    Et ça, elle aurait dû le signaler, car il y a des jeunes qui regardent cet interview.
    En tout cas, j'ai beaucoup apprécié la bienveillance et le respect que véhiculent Jeremstar.
    Il posent des questions très pertinentes, mais avec beaucoup de pudeur.
    Là, c'est l'autre version très sérieuse de Jeremstar !
    Merci Jeremstar 🙏

    • carole BOUBOUNE
      carole BOUBOUNE Il y a 2 mois +1

      @Cybèle Lespérance Merci Cybèle Lespérance pour l'information. 🙏

    • Cybèle Lespérance
      Cybèle Lespérance Il y a 2 mois +2

      La prep n'est pas a la demande dans le cas de pénétration vaginale. Elle doit se prendre en continu. Question de pharmacocinétique dans ces tissus.

  • lili_lison 1
    lili_lison 1 Il y a 2 mois

    Superbe témoignage qui mérite d'être visionné !!

  • fourvel helena
    fourvel helena Il y a 2 mois

    Interview de deux personnes qui vivent bien leur vie qui sont bien ! On apprend des termes... Je pense que comme dans tous les metiers il y a des personnes qui vivent l'opposé d'eux c'est leur histoire !

  • pellaers audrey
    pellaers audrey Il y a 2 mois +2

    Je trouve le sujet super intéressant par contre les personnes choisies je ne comprend pas du tout y a des choses qui sont revenues dans les commentaires notamment sur le faite de ne pas déclarer les revenus mais y a des propos c'est hallucinant d'entendre ça même avec la plus grande ouverture d'esprit .
    Entendre qu'il vaut mieux choper une Mst que crever la dalle c'est hallucinant tu peut aller travailler ailleurs .
    Une Mst ca peut provoquer des graves complications, entendre parler de suicide de dépressions de la sorte et de dénigrer les hommes qui sont ses clients avec casi une haine je ne comprend pas .
    Je ne jugerai jamais ces personnes sur leur métier mais par contre sur leurs manières de penser et de le transmettre je ne suis pas du tout du même avis .

  • mar mar
    mar mar Il y a 2 mois +64

    - banalisation de la prostitution comme si c’était une majorité qui faisait ça par plaisir
    - un manque cruel de prévention, de nombreux travailleurs du sexe sont aujourd’hui même dans des camionnettes à se prostituer au milieu de la forêt avec des individus pouvant être dangereux (par exemple la prostituee qui a été tuee dans les bois de Boulogne il y a quelques années)
    - la fille de l’itw se plaint de ne pas recevoir d’aides pendant la crise COVID mais elle ne veut pas déclarer ses revenus et ne veut pas travailler pour la société! Par contre elle prend le chèque de l’Etat tous les mois pour son handicap
    - une victimisation constante digne des extrémistes de gauche.. «je ne peux rien faire d’autre que me prostituer alors quand je peux pas il faut me donner des sous pour pas que je me suicide… » a l’heure des TIC et du télétravail chacun est en mesure de travailler, de s’instruire et surtout de contribuer à une société qui paie pour vous permettre d’avoir des sous tous les mois pour palier votre handicap
    Je n’ai honnêtement rien contre les travailleurs du sexe, j’ai été d’accord sur une seule chose, c’est qu’il faudrait que la prostitution résulte toujours d’un choix et non d’une contrainte. Malheureusement ce que cette itw oublie de mentionner c’est qu’a l’heure actuelle la prostitution est loin d’être un choix et est pratiquée dans de piteuses conditions mettant en danger des humains. En omettant ce point majeur, cette itw est une glorification de la prostitution et la rend presque désirable. Pas de contre poids, itw biaisée, spectateur mal informé. Mauvais travail.

    • Emma _v2
      Emma _v2 Il y a 2 mois

      👏

    • Julia Mthrs
      Julia Mthrs Il y a 2 mois

      👏🏻

    • christine MARSSI
      christine MARSSI Il y a 2 mois +1

      mar mar En total accord avec vous sur absolument tout. Et je ne sais pas lequel des 2 a comme pseudo Osmose et qui répond à tous les commentaires avec des pavés en tentant de se justifier est juste peu crédible.

    • Napjoy Utlci
      Napjoy Utlci Il y a 2 mois +1

      Bravo

    • Adeline Jdx
      Adeline Jdx Il y a 2 mois

      TiboInShape a fait une vidéo il y a quelques jours avec le même thème

  • GILLES CARLA
    GILLES CARLA Il y a 2 mois +2

    Vidéo super intéressante ! Merci pour ces témoignages

  • Lau. E.
    Lau. E. Il y a 2 mois +26

    Relativement d'accord avec certains commentaires qui pointent le manque de prévention. Et puis honnêtement ce type de message me met mal à l'aise, je pense que les jeunes ont besoin d'espoir, de bienveillance, de témoignage sains. Normaliser la vente d'un corps n'est pas le genre de message qui a sa place. C'est mon avis.

    • Lau. E.
      Lau. E. Il y a 2 mois +4

      Relire mon message.
      Je parle de banalisation. Pas d'invitation, pas d'incitation, pas de promotion mais de banalisation.
      Les mots ont un sens.

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      PAR RAPPORT À LA PROSTITUTION DES JEUNES :
      Certains jeunes se prostituent et n'ont pas attendu que la prostitution soit médiatisée pour se prostituer.
      Ici, nous ne banalisons pas notre activité. Et nous n'invitons pas les gens à se prostituer.
      Néanmoins, nous partageons nos récits de manière transparente.
      Cela ne veut pas dire que les violences n'existent pas dans notre activité. Nous la pratiquons. Nous avons conscience de leurs existence, nous les analysons, nous avons du recul dessus.
      Si nous prenons la parole, c'est aussi pour lutter contre ces violences. Car beaucoup d'entre elles trouvent leurs origines dans le stigma. Et pour réduire le stigma, il fait prendre la parole.
      J'ai aussi des questions : vous pensez que la première réaction de vos enfants, après avoir vu cette vidéo, c'est de se dire "génial, je vais me prostituer, c'est trop cool !"
      Pourquoi vous pensez ça ? Parce que j'ai dit que y'a des trucs que je kiffe dans mon métier ?
      Je serais donc le responsable de la prostitution des jeunes ?
      Je trouve ça malhonnête, si je peux me permettre.
      Tout d'abord, parce la majorité des personnes pensent que c'est une activité horrible. Et le système entretient cette pensée.
      Et depuis longtemps.
      Ça a pas empêcher les jeunes de se prostituer.
      Ça les as juste isolé.
      Quel jeune va parler à sa famille de sa situation si cette dernière tient ce genre de discours, sans nuance ?
      Peu.
      Il faut absolument parler et lutter contre la Pédocriminalité. Mais ce n'est pas en condamnant la prostitution sans réfléchir et en coupant le lien avec son enfant que cela les aidera.
      Ça ne les as jamais aidé. Et il faut se rendre compte de cela, si vraiment, le but, c'est de protéger les jeunes.

  • Laura Blancho
    Laura Blancho Il y a 2 mois

    J'ai aimé les témoignages loulou tu es le meilleur ❤❤❤❤❤❤❤

  • Marion T
    Marion T Il y a 2 mois

    Merci de faire ce genre de vidéo 💚

  • MarlèneAJG
    MarlèneAJG Il y a 2 mois +1

    C’est un métier que je ne pourrais pas faire. Mais s’ils sont heureux c’est le principal. Ça aurait été intéressant de recevoir Libellule pour parler de ça. Elle milite pour les droits des femmes et le travail des TDS. Sinon un message de prévention pour les plus jeunes aurait été bien.

  • Angélique Richard
    Angélique Richard Il y a 2 mois

    Sujet de société.. Encore un beau reportage.. Merci Jerem.

  • Fanny Dharia
    Fanny Dharia Il y a 2 mois

    C’est triste pour eux mais bravo à vous de témoigner à visage découvert. Je serais incapable de faire ça . Mais ils devraient être respectés. pour certains ils aiment leur taff ils assument pleinement. Et je suis sure que beaucoup les insultes mais qu’en cachette ils vont voire des escorts ou prostitues alors ne les insultez pas . Ils travaillent aussi comme tout le monde pour se nourrir payer les factures ect . Ils aiment le sexe en quoi est ce mal ?
    On peux ne pas vouloir faire ce métier mais ça n’empêche pas de respecter leurs choix .

  • Julie BURGAUD
    Julie BURGAUD Il y a 2 mois +1

    Je respect ses deux personnes. Chacun est libre de mener sa vie comme ils l'entendent et ses même eux qui ont le plus raison.

  • Bibou Bibou
    Bibou Bibou Il y a 2 mois +5

    Interview inattendue et bien faite... Respect à iels d'avoir parlé sans tabous...

  • Lindsey Mary
    Lindsey Mary Il y a 2 mois

    Merci beaucoup pour c'est deux interviews en tout cas dès qui sont consentant de leur pratique ces le principal

  • Aloha Sun
    Aloha Sun Il y a 2 mois +28

    La dame a un double langage, au début elle parle d'un réel souhait d'exercer ce métier car elle ne se voit absolument pas dans un boulot ''chiant'' où les gens travaillent 35h pour un patron. Et à la fin de l'interview elle parle de la précarité et de la violence quotidienne de son métier et dit ne pas faire autre chose car la société est trop discriminante. Il y a un manque de cohérence tout au long de son discours...

    • Astree
      Astree Il y a 2 mois

      Quelqu'un peut commencer son activité dans le médical par envie et par passion mais j'espère qu'elle aura encore le droit de dénoncer la précarité et la violence de son activité...
      Quant à la question de la discrimination, c'est tout à fait pertinent de la dénoncer ! Postuler à un poste quand sur ton CV tu as été infirmière, ça passe. Postuler quand tu as fais du TDS, beaucoup plus compliqué. Il faut arriver à mythonner mais c'est loin d'être un exercice facile de justifier une activité pro fantôme devant un employeur. Donc oui, la société est discriminante.

    • Mem_slife
      Mem_slife Il y a 2 mois

      Il y a des nuances dans tout

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois

      @Aloha Sun mon collègue partage sa façon d'exercer l'activité, et quand on lui pose une question spécifiquement sur la sortie de la prostitution, Iel répond de manière général, dans le cas ou Iel souhaiterais sortir, les obstacles qui, se présenterais à ellui. :)

    • Aloha Sun
      Aloha Sun Il y a 2 mois +2

      @Osmose Tout simplement parce qu'au début elle exprime clairement qu'aucun autre métier ne l'intéresse car pas assez palpitant selon elle. A la fin elle se plaint de sa précarité et lorsqu'on revient sur l'idée de changer de profession elle dit ne pas pouvoir à cause des discriminations. (Au début son métier est : un véritable choix revendiqué et assumé ; à la fin son métier est : une contrainte et un fardeau imposé par la société).

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      Ah, oui, vous n'arrivez pas à envisager que ces deux choses peuvent cohabiter ? :)
      Pourquoi ?

  • Manue Raïssa
    Manue Raïssa Il y a 2 mois +1

    Témoignages intéressant,tant qu ils assument et qu ils ne le font pas par contrainte c est l essentiel!

  • Audrey AndBella
    Audrey AndBella Il y a 2 mois +46

    j'ai des difficultés à comprendre ce choix de métier, c'est difficile de ne pas porter de jugements, et le fait que ce soit un métier reconnu (à moitié, certes ) mais reconnu quand même , cela rend plus facile cette banalisation de la prostitution...beaucoup de propos m'ont choqué , surtout le nom port du préservatif...cette video m'a vraiment mise mal à l'aise...

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +2

      Par rapport au non por du préservatif : je suis d'accord, c'est choquant. D'où l'importance de lutter contre cette loi

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      PAR RAPPORT À LA BANALISATION/LA NORMALISATION DE LA PROSTITUTION :
      On y manque jamais, dès qu'une personne exerçant les échanges économicos-sexuels apparaît publiquement pour parler de sa réalité sans porter un discours victimaire, les mots "banalisation de la prostitution" sortent automatiquement.
      C'est intéressant. Car même si dans nos prises de paroles, nous parlons de notre realité personelle, nous parlons aussi des lois qui nous précarisent, de la diversité de nos trajectoires, de nos revendications, et de notre appel à changer les regards qui pèsent sur nous, ce qui représente un enjeu collectif. Cela ne semble pas empêcher les gens de parler de banalisation.
      En effet, iels ne se rendent pas compte, que ce qu'iels banalisent, c'est le fait de poser un regard sur nous qui est stigmatisant, limité, binaire, non nuancé, non approfondi, et donc non pertinent de la profondeur et la diversité de nos réalités.
      lels font des raccourcis. Car je ne vois pas le problème de banaliser une activité consentie à être exercée, surtout quand elle est exercée par autant de monde, depuis longtemps.
      Le problème, par contre, c'est de banaliser les violences existant dans le travail sexuel. Et le problème, c'est de banaliser le fait de les confondre avec son existence, plutôt que de creuser, et de comprendre que ces violences dépendent:
      - de la manière dont on envisage la prostitution.
      - du système dans lequel existe la prostitution, où les violences sont omniprésentes (transphobie, validisme, racisme, refus de régulariser la situation des personnes sans papiers, culture du v*iol, précarité des ménages etc...).
      - de l'instrumentalisation de nos réalités au profit de l'imposition d'un point de vue moral.
      - du rejet de nos expertises, de nos récits, de notre conscience sur nos réalités, et du refus de créer des discussions réelles, respectueuses, et pertinentes.
      Que croient-iels ? Que nous ne sommes pas au courant des violences qui existent dans nos propres activités ? Qu'entre nous, quand un.e collègue nous partage une violence qu'iel a vécue, on lui répond: "Tais-toi ! La prostitution c'est génial. Tu vas desservir la cause." ?
      Que croient-iels? Que mon but, en tant que personne concernée, serait de précariser encore plus mes propres collègues ? Et de travailler à fond sur les réseaux, afin d'être visible, pour obtenir des interviews, et enfin assouvir mon plan machiavélique ?
      Que croient-iels ? Qu'en empêchant de parler des pxtes, on empêchera les gens de pratiquer ? Qu'on améliora leur conditions d'exercice ? Que l'existence de la prostitution n'existait pas avant sa médiatisation ? Qu'on a aucune luttes ? Aucune histoire ?
      Que croient-iels ? Que je n'ai pas conscience de ce que je fais, et de ce que je dis ? Que je n'ai pas conscience de mes privilèges?
      Que je généralise ma réalité ?
      J'ai pas entendu d'associations ou de collectifs composé.e.s uniquement de pxtes venir me dire que j'ai merdé, pourtant.
      Parce qu'iels savent.
      lels savent, que si iels me confrontent sur mes mots, iels ne seront pas rejeté.e.s.
      lels savent, qu'au vu du stigma, un.e pxte ne se va pas s'exprimer en publique juste pour se faire mousser l'ego (au vu des réactions, ça serait pas une technique très efficace), ni pour célébrer les violences qu'iel sait que sa communauté subit. Ça n'a aucun sens.
      lels savent, que la lutte contre le stigma est central dans la lutte pour les droits des personnes exerçant le travail sexuel. Et que pour cela, il faut prendre le risque de se prendre de la violence, et de se visibiliser, en plongeant au cœur du stigmate.
      lels savent que la prostitution n'a pas attendu d'être médiatisée pour exister.
      Et iels savent, que c'est pas en brandissant l'abolition, ni en nous invisibilisant, ni en refusant de nous entendre parler de nos existences et en tentant de les supprimer par tout les moyens, que ça arrangera nos réalités.
      Les personnes me parlant de banalisation de la prostitution ne font pas face à l'infantilisation qu'elles nous font subir. Elles préfèrent nous victimiser, nous considérer comme "sale et à sauver", mais sans vouloir accueillir nos voix, sans aller en profondeur, sans vouloir nous reconnaître, ni nous, ni nos trajectoires, ni nos points de vues.
      Nous sommes juste une case cochée dans leur tête.
      Prostitution = malsain, sale, exploitation, à éradiquer ✓
      Voilà. C'est tout. C'est coché.
      Et nous, on meurt au milieu de leurs certitudes internes, creuses et superficielles.
      Et c'est ça qu'iels banalisent.
      Rendons-nous compte de la montagne que représente ce sujet. Car si pour certain.e.s ici, mes mots paraissent clairs et pertinents, pour d'autre, ils représentent une remise en question qui fait mal : se regarder en face, se rendre compte du rôle qu'on tient, et de ses conséquences. Et on sait très bien ce qu'il y a à affronter derrière.
      La culpabilité. Toujours dans nos pattes à nous mettre des bâtons dans les roue. Elle est partout. En contrôle de notre évolution collective. Banalisée.
      La culpabilité de se rendre compte qu'en nous ayant stigmatisé.e.s, en s'étant emparé de nos récits, en ayant refusé de remettre en question leur point de vue, iels sont devenu.e.s les bourreaux de celleux qu'iels percevaient comme victimes.
      Difficile à accepter. Impossible presque. Mais clairement pas une raison qui nous convaincra de fermer notre gueule. C'est même plutôt l'inverse.
      Nous parlerons. Jusqu'à ce que chacun.e d'entre nous puisse le faire sans avoir peur. Le stigma n'aura plus raison de nous. Et le silence non plus.
      Car nous ne banaliserons ni nos mort.e.s, ni le rôle que la masse publique y joue.
      Et je terminerais par des faits :
      - À ma connaissance, il n'existe aucune association dans le monde composé.e.s uniquement d'exercant.e.s de la prostitution et qui militent pour l'abolition de la prostitution. (par contre il existent des collectifs de survivantes luttant pour la décriminalisation).
      - En ce moment même, 261 Travailleur.euse.s du sexe saisissent la cour européenne des droits de l'homme contre la pénalisation de leurs clients. Iels sont soutenu.e.s par 19 associations. Et parmis les plaignant.e.s, 80% sont migrantes.
      Alors oui. Nous allons continuer d'investir les médias et l'espace publiques.
      Nous ne nous arrêterons que lorsque nous obtiendrons accès à la justice, la reconnaissance, le respect, et la dignité.
      Et ce n'est pas la non connaissance du sujet et le refus de se faire face de qui que ce soit qui nous arrêtera.

  • Charlyne Marchesin
    Charlyne Marchesin Il y a 2 mois

    Interview très intéressante. Je ne juge pas car c'est leur profession, leur choix comme n'importe quel métier

  • ♡ MOM OF 2 PRINCESS ♡
    ♡ MOM OF 2 PRINCESS ♡ Il y a 2 mois +4

    Si un de mes filles faisaient ce métier (enfin pour moi ce n'est pas un métier) je serais choquée et en colère mais je continuerai de les aimer et les protéger. Je vous souhaite d'être heureux dans votre vie. 🌸

  • Quentin
    Quentin Il y a 2 mois +8

    quelqu’un qui se fait b@isé gratuitement, qui insulte et juge ceux qui le font pour de l’argent : pour moi ça ressemble juste a de la jalousie. merci pour ce témoignage et prenez soins de vous.

  • Lulu Bs
    Lulu Bs Il y a 2 mois

    Il ne banalise pas la prostitution il donne juste la parole à des personnes invisibilisées par la société ! Je suis le jeune homme depuis pas mal de temps sur les réseaux sociaux et ses posts sont très intéressants. Ce ne sont pas toutes les prostituées qui sont dans la contrainte ... quand c'est un choix chacun fait ce qu'il veut

  • Hugo Ktn
    Hugo Ktn Il y a 2 mois +5

    J'ai adoré la tête de Jerem à certaines réponses 😂😭

  • Eden Gilmore
    Eden Gilmore Il y a 2 mois +13

    Intéressant comme témoignages... Par contre tout revenu doit être déclaré. Vu les tarifs, je doute qu'elle ne soit pas imposable. Si elle se fait choper. Justement, si il y a un code naf, c'est que ça se déclare. J'avais vu un autre témoignage d'une prostituée qui expliquait tout ça. Mais je suis tout de même choquée qu'ils acceptent sans se protéger, car là c'est clairement mettre sa santé en danger 😔. Mais bon, s'ils sont heureux, c'est l'essentiel on va dire.

    • Osmose
      Osmose Il y a 2 mois +1

      Oui c'est dangereux ! Mais la loi ne nous aide pas, c'est ce qu'on répètent dans nos luttes. On a besoin de soutien

  • Yaya🦾⚽️
    Yaya🦾⚽️ Il y a 2 mois

    Il faut être lucide un peu. Que tu sois vendeur, commercial, PDG, cuisinier, tout ce que tu veux si t'aime ton travail, a en parler comme ces deux personnes viennent de le faire avec leur métier, je pense que tu y resterai coûte que coûte, Au moins eux n'ont pas à cirer les bottes d'un patron pour pouvoir garder leurs places.
    Sa se saurai je pense si les personnes qui font ce métier allaient bosser chez carrefour dès qu'elles ou ils n'avaient pas assez de clients pour avoir des revenus correctes. Il y a bien des raisons à ça.
    Déclarer ses revenus pour n'avoir aucune condition ni règlement sur ce métier déjà assez imprévisible ? Donner de l'argent à l'Etat pour n'avoir aucune sécurité par la suite ? Excusez moi mais je pense que si tout le monde pouvait éviter de le faire on le ferai tous.
    Et à moins d'être travailleur/euse du sexe, je ne vois pas comment quiconque pourrais parler à leur place.
    Pour une fois qu'on voit des personnes fières de l'exercer, qui l'assume, et qu'on n'entend pas parler d'une jeune fille ou d'un jeune homme de 18 ans, qui ère dans les rues pour trouver de l'argent par n'importe quel moyen par dépit de sa situation personnel, je pense qu'il faut utiliser ce reportage à bon escient. Ce n'est pas pour inciter mais pour informer et pouvoir changer le point de vu de beaucoup de personne pour pouvoir faire avancer les choses pour les travailleurs/euses du sexe.
    Merci à ces deux personnes pour leur maturité, qui démontre bien les clichés en rapport avec tout ce milieu là.
    Quant au message "d'avertissement" sur ce contenu, je pense que certains ferais mieux d'enlever les ordinateurs, téléphones, tablettes et consoles à leurs enfants de 10 ans, malgré qu'on préfère ne rien dire sur ce qu'il se dit et se passe en salle de classe.
    Tout ça pour dire que j'ai adorer cette vidéo, un peu moins certains commentaires lol mais c'est pas grave on peut pas plaire à tout le monde :)

  • Coraline Tinkerbell
    Coraline Tinkerbell Il y a 2 mois

    Chacun fait ce qu'il veut de son corps, tant qu'on ne me force pas à faire la même chose et que ces personnes sont ok avec elles mêmes alors c'est l'essentiel

  • Osmose
    Osmose Il y a 2 mois +3

    LA PROSTITUTION DE MANIÈRE GÉNÉRALE :
    La seule question sur laquelle on devrait se concentrer, c'est : "comment créer une société où la prostitution puisse s'exercer de manière à ce que les exerçant.e.s ne subissent pas de violences, et aie accès à la reconnaissance, à la dignité, au respect, et à l'épanouissement ?"
    Voilà quelques pistes :
    - créer un revenu de base pour que personne ne se prostitue uniquement par besoin d'argent.
    - régulariser la situation des personnes n'ayant pas de papier français, pour qu'elles ne se prostituent pas car c'est la seule activité économique auxquelles elles ont accès.
    - lutter contre le validisme, la transphobie, la psychophobie, pour les mêmes raisons.
    - lutter contre le culture du viol et créer une culture du consentement et de la réparation à la place.
    - arrêter de pénaliser nos clients et de les définir comme violents. Les éduquer sur comment se comporter avec nous.
    - arrêter de pénaliser notre auto-organisation.
    - nous inclure dans la création et l'entretien des lois qui nous concernent.
    - arrêter de nous descréditer, de nous infantiliser, de sous-entendre que notre bur, c'est de tuer et de faire souffrir nos propres collègues

    • scampi
      scampi Il y a 2 mois +1

      Pour être honnête je comprends les personnes choquées par vos propos et votre métier mais je suis d’accord avec vous sur un point, que l’on soit pour ou contre n’est plus le sujet, les gens qui veulent se prostituer le feront, il faut alors permettre à ces personnes de le faire dans de bonnes conditions pour qu’il n’y ait plus de meurtres/violences etc. Cordialement

  • Julia Mthrs
    Julia Mthrs Il y a 2 mois +2

    Beaucoup parle de "dignité" mais la honte n'est pas à mettre du côté des personnes qui se prostituent mais surtout de leurs "clients". L'offre etla demande, pas de clients, pas de prestations. Ne blâmons pas les mauvaises personnes.

  • Amandine De Amorim
    Amandine De Amorim Il y a 2 mois

    J’ai juste une chose à dire : BRAVO ! 👏

  • Perfect Illusion
    Perfect Illusion Il y a 2 mois

    Je ne saurais jamais si je suis pour ou contre, se vendre, c'est aussi se faire de l'argent sur la misère sexuelle des gens qui n'auraient jamais pu avoir un rapport autre qu'en payant, ça peut des fois rendre malheureux le client. Et aussi certains peuvent se vendre par plaisir mais sans en avoir besoin pour vivre ce qui volerait le business de ceux qui le font par nécessité.

  • Hanna Beth
    Hanna Beth Il y a 2 mois +18

    C’est triste ce qu’elle dit la dame vers 24:00. Elle dit qu’elle ne sait rien faire d’autre que de donner son temps (son corps). Que de travailler pour un patron ce n’est pas pour elle.
    Plein de femmes sont auto entrepreneurs à domicile, font de la couture ou des colliers etc sans pour cela être prostituée ^^.

    • Alice Rsst78
      Alice Rsst78 Il y a 2 mois

      @Hanna Beth Coucher est une autre manière de vendre son corps. Combien de morts il y a chaque année à cause d'accident de travail sur les chantiers par exemple... dans tous les cas, on utilise notre corps. Si il y a consentement, c'est ce qui compte

    • Hanna Beth
      Hanna Beth Il y a 2 mois +2

      @Alice Rsst78 Vendre son temps et son corps c’est pas la même chose je regrette.
      Tous les métiers ne nécessitent pas de coucher pour avoir un salaire.

    • Alice Rsst78
      Alice Rsst78 Il y a 2 mois

      Quel que soit le métier que l'on fait aujourd'hui dans une société capitaliste, on vend notre corps, c'est le principe même du travail...Il faudrait arrêter de diaboliser la prostitution à un moment donné quoi

    • Hanna Beth
      Hanna Beth Il y a 2 mois

      @oiuet souiu c’est claire 🤦🏼‍♀️

    • oiuet souiu
      oiuet souiu Il y a 2 mois +2

      Y'a pas à banaliser ces choses c'est n'importe quoi... 🤦🏻‍♀️

  • thomas hills
    thomas hills Il y a 2 mois

    Tu devrais faire plus d'interviews comme ca

  • lah metiysse Jbs
    lah metiysse Jbs Il y a 2 mois +2

    J’adore leur personnalité 😍❤️